English version

La comptine des Longués

Le Longué de Montpellier

LonguéLe longué de Montpellier, on le retrouve aussi sous d’autres appellations selon que l’on flâne à Sète ou du côté de Lunel… Le Longué de Montpellier, c’est « la » spécialité de Montpellier – une ville animée à longueur d’année où le soleil est toujours de la fête. Sa vraie différence, c’est son mode de réalisation puisqu’il se fait encore à ce jour à la main. Avec une recette savamment retravaillée pour obtenir les meilleurs arômes, on obtient une saveur craquante et délicate de vanille qui se marie divinement avec l’une des boissons qui fait la réputation du Languedoc-Roussillon : le vin rosé… Vous connaissez certainement les vins de Bordeaux ou de Bourgogne… mais saviez-vous que le Languedoc-Roussillon est la région viticole la plus ancienne ? Tout a commencé avec les Grecs, vers 500 avant J.C… Le vin était alors considéré comme une monnaie d’échange par les Hellènes et a permis un important développement commercial autour du port d’Agde qui perdurera avec les Romains. Les Bordelais n’avaient pas encore le savoir-faire qu’on leur reconnaît aujourd’hui et ce sont donc les vins de la région Languedoc-Roussillon qui ont longtemps approvisionné l’important marché de Bordeaux… mais aussi Rome alors capitale du grand Empire romain. C’est ainsi que le Languedoc-Roussillon est devenu le plus gros producteur de vin au monde et l’est encore aujourd’hui. Les vignerons ont développé plusieurs variétés de vin, les plus connus sont le vin rouge, apprécié avec les viandes rouges ou le fromage, et le vin blanc, que maman sert plutôt avec le poisson. Mais en été, c’est le « gris de gris » ou le vin rosé qui trône bien frais sur la table dans le jardin lorsqu’on fait les grillades avec les amis de papa et maman. Moi, je n’ai pas le droit d’en boire car je suis bien trop petite, me disent-ils. Mais, incorporé à la pâte du Longué, l’alcool s’évapore à la cuisson et est remplacé par une saveur douce et légèrement sucrée et ça, tous les enfants y ont droit ! Accompagné d’une limonade fraîche, c’est vraiment très bon !!

Le Longué à l’anis

Longue à l'anisLe Languedoc-Roussillon était autrefois un haut lieu de passage pour le commerce des épices : l’anis fait partie des plus anciennes épices consommées. Les Romains, par exemple, parsemaient les gâteaux d’anis afin de faciliter la digestion. Au XIVème siècle, on utilisait l’anis pour arômatiser le pain. De fait, de nombreuses recettes et boissons sont concoctées à base d’anis dans la région et dans tout le sud-est de la France.

Le Pastis, boisson alcoolisée à base d’anis et à l’odeur très particulière, fait parti des apéritifs proposés à toutes les terrasses des cafés : il semble très apprécié par les adultes lorsqu’ils se retrouvent autour d’un verre, après une partie de pétanque. Proche des frontières de l’Espagne, dans la partie catalane du Languedoc-Roussillon (dans les Pyrénées-Orientales), on mange des biscuits en forme de couronne recouverts d’une meringue blanche à l’anis et au citron : on les appelle Rousquilles. Et du côté de chez moi, on incorpore les grains d’anis à la pâte de biscuit qu’on dispose en petits bâtonnets et moi, j’appelle ça les Longué à l’anis, tant la forme me rappelle celle de mes Longué à la vanille et au vin rosé.

<< La comptine du framboisier La comptine de mél La comptine du mantecao >>

PROFESSIONNEL

ENTREPRISE

Coordonnées
SARL CMJ CHIPS MAISON
ZAE du Mijoulan
2, rue des Carrières
34 680 St Georges d’Orques

Tél. 04 67 75 11 12
Fax. 04 67 45 00 06
nous contacter

PARTENAIRES



Ce site Internet utilise des technologies récentes. Merci de mettre à jour votre navigateur ou de télécharger Firefox.